Combien coûte un montage de pneus moto ?

Accueil Auto / Moto Combien coûte un montage de pneus moto ?

Les conducteurs de deux-roues, quels que soient leurs profils de motards et leur type de conduite, sollicitent les pneus de leurs motos. Ils le font lors des freinages, du guidage, de l’adhérence ou l’amortissement nécessitant quelques fois leurs remplacements.

Pour cela, il suffit d’en acheter d’autres et de procéder à leur montage.

De plus, cette opération peut se faire par soi-même ou en s’adressant à un professionnel avec un coût qui n’est pas le même. C’est ce qu’on va essayer de voir en détail pour se faire une idée sur les tarifs appliqués pour un montage de pneus pour moto.

Ce qu’il faut savoir sur le montage des pneus de moto

Le montage des pneus de moto n’est aussi simple qu’un changement de roue puisque l’opération est un peu plus complexe. En effet, pour cela, il est très souvent nécessaire de faire appel à un professionnel qualifié pour sa réalisation en toute sécurité via des machines spécifiques et le matériel adéquat avec en plus de nombreux contrôles à effectuer pour s’assurer de la conformité et de la sécurité des nouveaux pneus comme :

  • L’équilibrage ;
  • Le parallélisme ;
  • Le gonflage et la bonne pression des pneus et d’autres encore.

Cela dit, il faut également veiller au respect des préconisations des divers constructeurs, mais aussi des fabricants de pneus.

Qu’en est-il des prix appliqués pour le montage des pneus moto ?

Le coût d’un montage des pneus d’une moto est variable. Cela va dépendre de plusieurs paramètres dont le type de la moto, les dimensions des pneus ainsi que l’endroit du montage.

Tarifs d’un montage de pneus au garage

Les tarifs restent variables d’un garage à un autre et pour être sûr d’avoir le meilleur rapport qualité/prix, rien ne vaut un comparatif pour se décider à prendre celui qui convient le mieux. Toutefois, le coût est compris entre 10 et 20 euros par pneumatique avec la prise en compte du nombre des pneus, de leurs dimensions ainsi que leurs catégories.

En outre, il faut savoir qu’il est possible d’acheter les pneus de moto en ligne pour les faire monter par la suite par un professionnel dans un garage partenaire qui ne soit pas loin de l’endroit où habite l’intéressé. La localisation peut se faire sur le site qui va orienter les motards vers les lieux les plus proches.

Tarifs d’un montage de pneus à domicile

Cette opération de montage de pneus de moto à domicile ne coûte pas trop cher pour le service. Il s’agit là d’une façon de faire qui satisfait de nombreux motards en leur proposant de monter leurs pneus de moto chez eux sans qu’ils aient à se déplacer au garage. Aussi, les prix varient selon l’endroit, mais cela reste correct.

Conseils pour un montage de pneus de moto soi-même

Il est possible de faire des économies de quelques euros en faisant le montage des pneus d’une moto soi-même sans revenir vers un garage ou de solliciter le montage à domicile. En effet, cette opération, bien qu’elle soit délicate, n’est pas impossible. Il faut toutefois avoir le matériel adapté comme :

  • Un démonte-obus ;
  • Une décolleuse ;
  • Des protège-jantes ;
  • Des démonte-pneus moto ;
  • Une crème de montage ;
  • Une équilibreuse.

Une fois l’équipement à portée de main, il faut commencer l’opération en suivant les étapes qui suivent, à savoir : le démontage des roues qui est la première étape à effectuer en enlevant les roues de la moto. L’usage d’une béquille de stand est alors nécessaire pour la suspension de la roue à démonter. Ensuite, vient le tour du dégonflage du pneu qui se fait rapidement en recourant à un démonte-obus. Après, il faut décoller le pneu avec l’outil adéquat pour l’extraire de la jante en veillant à protéger cette dernière en ayant besoin quelquefois de lubrifier les rebords du pneu et de la jante pour faciliter cette opération de démontage.

Une fois toutes ces opérations effectuées, il faut monter les nouveaux pneus de moto en vérifiant le sens de rotation qui est indiqué par le biais de flèches se trouvant sur le flanc du pneu. De plus, il est également nécessaire de vérifier la marque du pré-équilibrage qui se doit d’être alignée au niveau de la valve. Il ne faut pas oublier de gonfler les pneus à la bonne pression et de vérifier l’équilibre des roues qui est très important et finir par les remonter.

Comment bien choisir son pneu moto ?

Vous savez désormais tout ou presque sur le montage et le démontage des pneumatiques de votre deux roues.

S’il vous reste encore un doute sur le sujet ou s’il y a quelque chose qui vous ne semble pas assez clair, nous vous conseillons de lire l’article sur ce site : https://www.duplexe.com.

Pour être complet sur le sujet, il faut penser qu’avant de démonter un pneu, bien entendu, vous devrez en avoir un autre pour pouvoir le remplacer. Mais encore faut-il savoir bien le choisir. Nous allons donc vous donner les grandes lignes, pour vous permettre de choisir le futur pneu de votre moto.

Déjà, vous aurez le choix entre plusieurs pneumatiques :

  • Le pneu route : certains fabricants parlent de pneu touring. Ils ont plusieurs caractéristiques, à savoir la longévité, l’amorti des chocs et également l’évacuation de l’eau.
  • Le pneu sport : le but de ce pneu est de pouvoir changer de trajectoire rapidement. La gomme doit donc monter en chauffe rapidement.
  • Le pneu piste ou slick : il possède très peu de dessin et n’est pas prévu pour rouler sous la pluie. Le but est d’offrir la meilleure accroche possible. Bien entendu, il est hors de question d’utiliser ce type de pneu, ailleurs que sur une piste et bien entendu, il est impensable de vous lancer dans un démontage en règle de votre pneu, comme nous venons de l’expliquer.
  • Le pneu cross ou trail : bien évidemment, vous n’allez pas pouvoir monter ce type de pneu sur n’importe quelle moto.

Une fois le type de pneu choisi, il faut savoir lire les informations que vous donne le fabricant et qui sont également inscrites sur le flanc de votre pneu.

  • La marque : il nous est impossible ici de tous les citer, tant aujourd’hui les marques sont nombreuses. Elles ont toutes des avantages et des inconvénients et nous ne rentrerons pas dans le débat des pneus low-cost. Libre à vous de voir quel pneu semble répondre au mieux à vos besoins.
  • Il existe deux types de pneus : les Tubeless TL (sans chambre à air) ou Tubetype TT avec une chambre à air.
  • La référence et les dimensions (largeur et taille)
  • L’indice de vitesse : il est symbolisé par une lettre. Il va de A1 à Y. C’est relativement linéaire. Un pneu A8 sera limité à 40 km/h, B 50 km/h et V avec 240 km/h. Il s’agit de la vitesse maximum préconisée.
  • L’indice de charge : là encore, pour le connaître il faut se reporter à un tableau. Le chiffre 50 correspond à un poids de 190 kilos et 93 correspond à un poids de 650 kilos.
  • L’indice de vitesse maximal d’homologation : il fonctionne de la même façon et sur le même barème que pour l’indice de vitesse.

Prenons par exemple un pneu Michelin 120/60 ZR15 55 W TL. Vous aurez ici un pneu avec :

  • une largeur de 120 cm
  • un rapport de 60 entre la largeur et hauteur de ce pneu
  • ZR, vous pouvez donc dépasser les 240 km/h
  • un diamètre de 15 cm
  • 55, ce pneu est conçu pour une moto de 218 kilos
  • W, vous aurez une vitesse maximum homologuée de 270 km/h
  • TL, pour vous signifier que vous aurez donc affaire à un pneu tubeless.

Il vous reste maintenant à monter votre pneu et à suivre nos conseils. Attention un pneu quel que soit son type, doit avoir une période de rodage.

Il faut donc être extrêmement prudent et adapter votre façon de conduire pendant une bonne centaine de kilomètres. Attention, il faudra aussi varier votre conduite.

Vous ne pouvez pas roder votre pneu uniquement en faisant 200 km sur une autoroute. N’hésitez pas à faire quelques tours sur un rond-point.

Il est également très important de bien gonfler les pneus de votre véhicule, sans quoi vous risquez une usure prématurée du pneumatique et également une perte d’adhérence.

Vous devez vous reporter au livret technique de votre fabricant, mais sachez que pour une moto, le pneu avant doit être gonflé en 1,9 et 2,5 bar et un pneu arrière en 2,5 et 2,9 bar.

Il faut toujours faire la pression de ses pneus à froid et réduire cette dernière de 0,3 bar, en cas de forte chaleur.

Vous voulez continuer ?

Partagez

Dernières publications

Combien coûte un montage de pneus moto ?

Les conducteurs de deux-roues, quels que soient leurs profils de motards et leur type de conduite, sollicitent les pneus de leurs motos. Ils le...

Quels sont les avantages de la machine à fumée ?

Vous organisez un événement et souhaitez ajouter une touche grandiose à ce jour spécial ? Pourquoi ne pas opter pour une machine à fumée. Les...

Réussir à vapoter sans tousser : nos astuces et conseils

Dans le monde des vapoteurs, fumer une cigarette électronique est une expérience de relaxation et d'éveil des sens. Tousser n'est pas si amical lorsqu'on souhaite...

Comment perdre la graisse du ventre sans sport ?

Il est connu que l’exercice de physique permet à tout individu de préserver sa santé, et de perfectionner son corps d’un point de vue...

Quels sont les meilleurs logiciels de devis d’électricité ?

Un logiciel de création de devis pour électriciens comprend de nombreux avantages. Outre le gain de temps et la simplicité de gestion, les logiciels permettent...